Blog

La Matrice de Matérialité au service des Achats Responsables

Connaissez-vous la Matrice de Matérialité ?

Il s’agit d’un outil utilisé dans de nombreux reporting RSE.

Il permet de représenter les décisions RSE que l’on peut envisager dans un diagramme importance parties prenantes /création de valeur .

Regardez par exemple celle réalisée en 2017 par ENGIE pour mieux comprendre !

Vous l’aurez noté au passage, les achats sont considérés comme des enjeux cruciaux pour ENGIE !

Et voici un lien pour prendre connaissance de celle de Danone,  pour eux aussi les achats responsables sont une priorité.

Pourquoi ne pas utiliser la Matrice de Matérialité pour les Achats Responsables ?

Vous l’aurez compris, ce sont les actions les plus importantes pour les parties prenantes et qui créent le plus de valeur qui sont à mener en priorité . D’ailleurs, la matrice de matérialité d’ENGIE ne présente que cela !

Il ne reste qu’un pas à faire pour que cet outil s’adapte aux actions liées aux Achats Responsables. Cela vous permettra de les définir  et de les prioriser.

Je vous engage à lire mon mémo sur les achats responsables et celui sur l’intégration de la RSE dans les Achats pour définir les actions qui vous correspondent.

Comment utiliser la Matrice de Matérialité pour les achats ?

Vous pouvez positionner les actions que vous avez retenues sur la matrice de matérialité.

Elle permet de visualiser simplement l’impact de chaque décision et de hiérarchiser les actions à mener.

Son interprétation est rapide et peut être la suivante :

Vous constituerez ainsi rapidement votre plan d’action !

Vous l’aurez compris, vous avez à votre portée un outil modulable qui peut s’adapter facilement à chaque organisation d’achat !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.